Vous êtes ici : Accueil » Vivre à Schaerbeek » Transports et Mobilité

Transports et Mobilité

mobilite logo.jpg

Une nouvelle station cambio à schaerbeek

Début février, une nouvelle station de « voitures partagées » s’est installée au square Riga. Avec les stations Meiser, Diamant, Dailly, Deschanel, Colignon, Princesse Elisabeth, Josaphat, Terdelt, et Houffalize, le territoire communal compte désormais 10 stations Cambio : un vrai plus pour ceux qui ont fait le choix d’abandonner leur véhicule personnel !
Depuis la naissance de Cambio en 2002, le nombre de ses utilisateurs ne fait que croître. Actuellement, ce sont quelques 1062 utilisateurs Cambio, disposant de 32 voitures réparties sur les 10 stations schaerbeekoises !
Les avantages d’un système de voiture partagée sont multiples. Plus économique, plus confortable qu’une voiture personnelle puisqu’il vous évite les problèmes d’entretien, de réparations, d’assurance et de stationnement. La voiture étant la première responsable de l’immobilité dans Schaerbeek comme dans tout Bruxelles, le partage de voiture est donc une des solutions à ce problème majeur ! La combinaison de différents modes de transports offre en effet la seule alternative durable et réaliste pour nos déplacements !

Le site de cambio

Cyclistes : « Voir et être bien vu ! »

En ce début d’automne, cyclistes, pensez à être visibles !
Les accidents de circulation sont beaucoup plus fréquents la nuit, et ce sont souvent les cyclistes qui en sont les premières victimes, parce que les automobilistes ne les voient pas, tout simplement ! La pluie ou l’obscurité suffisent déjà à vous rendre moins visibles.
Le Code de la Route prévoit que tout vélo qui circule la nuit, ou lorsque la visibilité est inférieure à 200m, doit être équipé de feux, blancs ou jaunes à l’avant, rouges à l’arrière, et de catadioptres réfléchissants. Les catadioptres n’éclairent pas mais réfléchissent la lumière. Disposés à l’arrière, devant, sur les côtés et sur les pédales, le cycliste est visible dans les phares d’une voiture quel que soit l’angle.
S’il n’est pas obligatoire, le gilet fluorescent est cependant vivement conseillé ! Tous les accessoires réfléchissants permettent d’être visibles à 150m, contre seulement 50m en portant de simples vêtements clairs ! Pensez-y, il y va de votre sécurité !

Plan d’actions régional de Sécurité Routière 2011-2020

Dans le Schaerbeek info du 12 septembre 2011, nous vous introduisions ce plan, visant à réduire de façon importante et permanente le nombre de tués et blessés graves sur la route. Il est composé de 9 objectifs stratégiques se déclinant en 49 objectifs opérationnels.

Le premier objectif concerne la réduction de la vitesse

Une vitesse excessive ou inadaptée est un facteur contributif de premier plan des accidents, ainsi qu’un facteur d’aggravation de leurs conséquences. Plusieurs études détaillées menées à l’étranger démontrent que la vitesse intervient de manière prépondérante dans 20 à 35% des accidents. Inversement, il s’avère également qu’une diminution des vitesses pratiquées se traduit toujours par une diminution du nombre de victimes et de la gravité des lésions. Des aménagements spécifiques de voirie favorisent des comportements adaptés.
Au niveau communal, cela concerne surtout la mise en zone 30.
Une brochure didactique et très bien illustrée, expliquant la zone 30 et ses aménagements spécifiques vient d’être réalisée par la commune. Elle est disponible sur simple demande. 02/244.70.06

Le deuxième objectif encourager le port de la ceinture et du casque...

La ceinture de sécurité est un des moyens les plus simples pour réduire le nombre de victimes de la route !
Selon les données recueillies en 2006-2008, on compte en moyenne 72 tués ou blessés graves et 1980 victimes de la route par an en Région de Bruxelles-Capitale. Par ailleurs, on constate que 26% des conducteurs et passagers avant ne portent pas la ceinture, le pourcentage étant plus élevé encore pour les passagers arrière.
On peut donc estimer que le non-port de la ceinture concerne environ 20 tués/blessés graves et 500 victimes par an. Soit 10% du total des tués/blessés graves en Région de Bruxelles-Capitale !
Le port du casque est obligatoire pour les motocyclistes et cyclomotoristes. Cependant tous ne le portent pas encore systématiquement ! Or celui-ci réduit aussi considérablement le risque de lésion en cas d’accident ! Pour les cyclistes, le port du casque est recommandé mais non obligatoire.
Des actions de sensibilisation, de communication et de contrôle seront favorisées afin d’encourager le respect de ces mesures essentielles de sécurité.

Un aménagement de carrefour améliorant la sécurité de tous de l’avenue A. Desenfans et de la chaussée d’Helmet.

Depuis mi-avril, le carrefour de l’avenue A. Desenfans et de la chaussée d’Helmet a été réaménagé, et ce dans le cadre de la mise en voirie prioritaire de la chaussée d’Helmet
Le souhait était d’améliorer la sécurité de ce carrefour pour l’ensemble des usagers et en particulier pour les piétons. A cet endroit, les piétons ne disposaient en effet pas de passage piétons. Par ailleurs, le débouché de l’avenue Desenfans était dangereux dans la mesure où plusieurs voitures pouvaient sortir en même temps sur la chaussée d’Helmet
Le nouvel aménagement, avec îlot central, marquage au sol et signalisation adéquate, permet une délimitation claire des sens de circulation et assure au piéton une traversée plus courte, en deux temps, avec une bonne visibilité sur le trafic. Cet aménagement provisoire devrait être réalisé « en dur », de façon définitive, après une période d’évaluation de son fonctionnement.

Le stationnement en épi : mode d’emploi

Dans certaines voiries de Schaerbeek, suffisamment larges pour l’accueillir, le stationnement a été organisé « en épi inversé ».
Ce type de stationnement est conçu de façon à être abordé en marche arrière.
Il offre ainsi divers avantages en matière de sécurité:

  • Le chargement et le déchargement du coffre se font du côté du trottoir
  • L’automobiliste sort de son emplacement en marche avant, et a ainsi un aperçu optimal des véhicules circulant sur la voirie.
  • L’ouverture des portières ne se fait pas du côté de la voirie, les passagers ne se retrouvent donc pas sur la chaussée lorsqu’ils entrent dans ou sortent de la voiture.

A noter par ailleurs que si vous abordez ce type de stationnement en marche avant, vous coupez ainsi la circulation des véhicules qui viennent dans l’autre sens ! Et vous en sortez en marche arrière, avec une nettement moins bonne visibilité…
Ce type d’aménagement a comme corollaire également de réduire la largeur de la voirie, ce qui a un effet ralentisseur.
Il reste cependant exceptionnel, n’étant réalisable que dans des conditions bien précises.

La ligne 26 : vous connaissez ?

Souvent méconnue, la ligne de train 26 est pourtant bien pratique. Reliant Hal à Malines en passant par Schaerbeek et l’Est de Bruxelles, elle permet de rejoindre Uccle, place Saint-Job, en 16 minutes seulement depuis la gare Meiser. Elle offre par ailleurs des points de croisement avec le réseau métro de la STIB, aux stations Mérode et Delta. Trois trains par heure, un sur trois faisant également arrêt à la gare d’Etterbeek. La gare de Meiser est facile d’accès. Elle croise la ligne de tram 25 et dispose d’une station Villo ! Une ligne bien utile donc ! Seul bémol, ce train ne circule pas en soirée ni les week-ends.

Bientôt une 8ème station Cambio à Schaerbeek, sur la Place Meiser !

Le système de « voitures partagées » s’étend à Schaerbeek. C’est à présent la place Meiser qui s’apprête à accueillir dès début 2011 la 8ème station Cambio sur son territoire.
Schaerbeek poursuit ainsi son objectif de diminution de la pression automobile et de création d’alternatives à la voiture individuelle, inscrit dans son Plan Communal de Mobilité.
La voiture étant la première responsable de l’immobilité dans Schaerbeek comme dans tout Bruxelles, le partage de voiture est une des solutions à ce problème majeur! La combinaison de différents modes de transports offre en effet la seule alternative durable et réaliste pour nos déplacements.
Les avantages d’un système de voiture partagée sont multiples ! Il est plus économique et plus confortable qu’une voiture personnelle, puisqu’il vous évite les problèmes d’entretien, de réparations, d’assurance, de stationnement. Il offre surtout l’avantage de s’inscrire dans un projet de citoyen éco-responsable !

Des mesures pour ralentir la vitesse dans l’avenue Gilisquet

Le problème n’est pas neuf… La vitesse constatée dans l’avenue Gilisquet fait en effet depuis longtemps l’objet de nombreuses interpellations de la part des riverains ! Et les piétons n’y sont pas en sécurité !
Afin d’améliorer rapidement cette situation, des marquages au sol ont été réalisés, de part et d’autre de la voirie. Réduire ainsi visuellement la largeur de la voie carrossable devrait induire une diminution de la vitesse des automobilistes. Le cheminement des cyclistes en sera par la même occasion sécurisé.
Espérons que ces mesures sensibiliseront les automobilistes peu respectueux du code de la route et des usagers les plus faibles, et permettront un meilleur partage de l’espace public dans cette artère fort fréquentée de Schaerbeek!


La rue de l’Est à sens unique !

Souhaité depuis plusieurs années par ses riverains, la rue de l’Est sera dès la mi-octobre en sens unique remontant, de la rue Josaphat vers la chaussée d’Haecht. Cette voirie étroite, où le croisement des véhicules est difficile et le trafic de transit n’a fait que croître ces dernières années, retrouvera enfin plus de tranquillité et de sécurité !

ICR Rue Portaels

L’aménagement ICR MM (Itinéraire Cyclable Régional Maelbeek-Maalbeek) se poursuit. C’est la rue Portaels maintenant qui sera entièrement réaménagée, voirie et trottoirs. Ce réaménagement sera réalisé en deux phases. De la place Verboekhoven à la rue Capronnier, les travaux sont prévus jusqu’à la fin février. La circulation automobile sera alors déviée via la rue d’Anethan et la rue Navez. Le tronçon Capronnier-Lambermont sera refait quant à lui à partir du début de l’année prochaine.


La « petite reine » en pleine croissance à Bruxelles !

Depuis 1998, l’asbl Pro Vélo a mis en place des « observatoires du vélo », dont l’objectif est de récolter des informations tant quantitatives (évolution du nombre de cyclistes) que qualitatives (hommes/femmes, équipement, directions empruntées,…).
En 2010, Pro Vélo a ainsi réalisé des comptages en matinée et en soirée en plusieurs lieux à Bruxelles (dont un à Schaerbeek sur le pont Van Praet). Les résultats : une moyenne régionale de 138 cyclistes par heure de pointe du matin (de 8h à 9h) !
Sur 10 ans, les résultats montrent une augmentation progressive de l’utilisation du vélo dans la capitale. Le nombre de cyclistes y a en effet à peu près quadruplé entre 1999 et 2010, avec une augmentation annuelle moyenne de 13%.
Plusieurs facteurs contribuent sans doute à ce développement: l’amélioration progressive de l’infrastructure, la prime vélo « Bruxell’air » ou la conscience croissante de la nécessité de l’intermodalité (l’utilisation de plusieurs modes de transport au cours d’un même déplacement).

Plus d’infos : 
Le site de Provélo - Tél.: 02/502.73.55

 

Mise à jour: 14/08/2013

Haut de page

A lire aussi